Les vieux amants (Elizabeth Bishop)

l’un contre l’autre,

toute la nuit les amants restent.

Ils se tournent ensemble dans leur sommeil.

Proches comme les deux pages d’un livre.

Ils se lisent dans le noir.

Chacun sait tout ce que l’autre sait

Par coeur, de la tête aux pieds

EB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *